Emy/ janvier 10, 2020/ Vie du blog

Notre défi 30 vidéos en 30 jours

Les Anim’aginables se sont donnés un nouveau défi pour être encore plus proche de vous cette année. Créer une chaîne You tube pour vous partager plus de contenu et répondre à vos questions. Pour corser ce défi, nous avons décidé de publier une vidéo par jour pendant 30 jours. Dans cet article, vous pourrez comprendre pourquoi nous réalisons ce défi et comment se sont passés les premiers jours. Cet article participe à l’événement interblogueurs « Quelle est votre plus grande peur ? Histoires vraies et fins heureuses » organisé par le blog du bonheur. J’adore ce blog, et en particulier cet article. sur 17 idées de films anti-coup de blues qui vous permettront de retrouver de l’énergie dans les moments les plus difficiles! 😉

Moi Emy, épanouie mais bien occupée !

Hello, moi c’est Emy, 30 ans, consultante pour un cabinet situé dans les Hauts de France. Mon métier m’occupe 40 à 50 heures par semaine sans compter les déplacements car j’interviens chez les clients de la moitié Nord de la France plus de 100 jours par an. Autant vous dire que ma vie était déjà bien remplie.

Regrettant, le déséquilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle, je me suis inscrite à la formation Blogueur Pro d’Olivier Roland en juin 2019 pour partager ma passion concernant la création de jeux et l’animation de soirées. Cette formation était une opportunité pour moi d’acquérir de nouvelles compétences pour la gestion d’un site internet et celle de tout son écosystème.

Au cours des 6 derniers mois, j’ai pu créer mon blog, l’alimenter régulièrement, créer des partenariats, enregistrer mes premiers podcasts et filmer ma première vidéo en y consacrant une dizaine d’heures par semaine. Cette formation est très structurée. Nous avons accès à des modules dans lesquels il y a également une bonne dizaine de cours. Le deal est simple, nous avons le droit de consulter le cours suivant lorsque nous avons pu appliquer le précédent…


Un nouveau défi, trouver 3H en plus par jour dans mon planning…

J’avance dans la formation, je suis arrivée à la fin du module 3 qui a été très difficile psychologiquement pour moi. Il a fallu enregistrer mon premier podcast alors que je n’aime pas du tout, comme la plupart des gens, entendre ma propre voix et diffuser ma première vidéo sur You tube c’est-à-dire m’exposer à des milliers d’internautes… Finalement bien plus de peur que de mal. Au fil de la formation, les actions quotidiennes à réaliser s’accumulent et j’avoue à la fin de ce module 3 avoir des difficultés à les réaliser surtout depuis qu’il faut publier une fois par mois au moins un podcast et deux vidéos car ma seule vidéo m’a pris plus de 3 heures de travail.

Heureuse d’avoir néanmoins accompli toutes ces actions en novembre je consulte le cours suivant de la formation et j’apprends que la prochaine étape est de réaliser un défi de 30 vidéos pendant 30 jours… (Musique tragique…) Euh… alors ça veut dire qu’il faut que je trouve 3 heures par jour pour réussir ce défi alors que mes heures de sommeil sont déjà comptées ?!…

Après quelques minutes, où mon cerveau, à la vitesse de la lumière, s’est posé un milliard de question du style… Il est sérieux là ? peut-être dingue ? Et ceux qui bossent  ? Est-ce que cette formation est vraiment pour moi ? Mais pourquoi faire ? Est-ce que c’est possible ?

Je décide de mettre de côté le sujet…


C’est impossible ou c’est moi qui est nulle ?

J’ai essayé de reprendre ma respiration et de poser un peu mes idées. Je me suis d’abord dit : « 3H pour faire une vidéo c’est certainement un peu long… Les autres doivent bien réussir à faire des vidéos plus rapidement» Quand je posais cette question aux autres, on me répondait qu’une vidéo ça prenait 2 minutes. Et moi de mon côté je pensais « J’ai déjà besoin de 30 minutes de tournage pour avoir 10 minutes d’enregistrement compréhensible sans bafouille sans compter trouver l’idée, écrire le script, monter la vidéo… » Et là je concluais que soit, ils mentaient (ce qui me permettait de me conforter dans l’idée que c’était impossible) soit c’était moi qui n’était pas douée (ce qui n’était guerre plus motivant et encourageant…)


Comment j’ai réussi à voir ce défi positivement ?

J’ai gardé ça en tête pendant plusieurs semaines. J’en ai parlé à ma copine Sandrine qui relativisait beaucoup de ce challenge et donc avait l’air de faire partie de la bande des mythos… 😉

Et un jour, je suis tombée sur une jeune fille Anne-Lise qui terminait ce défi. Elle était tellement contente de ce qu’elle avait accompli, elle rayonnait et le bilan de son expérience était très motivant. Je la remercie d’ailleurs. Si vous vous voir sa vidéo c’est ici.

Et si je pouvais ressentir cette même émotion ? J’ai regardé ses premières vidéos effectivement ce n’était pas parfait. Jamais je n’aurais osé publier un truc pareil… Et si c’était vraiment ça le problème ? Et si l’objectif c’était justement de nous mettre en difficulté pour acquérir de nouvelles compétences ?


Apprendre à faire des compromis avec soi-même…

OK j’ai vu l’intérêt du défi. Par contre, il est difficile de se changer. Je suis une reine de l’organisation du coup j’ai fait un compromis avec moi-même. Je me lance ce défi de dingue mais j’essaie de préparer un minimum. Nous n’avions pas le droit de créer les 30 vidéos en avance (sinon imaginez vous bien que c’est ce que j’aurais fait… AH AH ). Nous avions le droit de créer seulement 4 vidéos d’avance.

J’ai donc optimisé le reste de l’environnement :

  1. J’ai choisi la période la plus propice pour réaliser ce défi. Pour moi c’était le mois de janvier car avec mes congés et les déplacements plus modérés pour ce premier mois de l’année, il me serait plus facile de trouver du temps à consacrer à ce défi.
  2. J’ai commencé à réfléchir à des idées de vidéos en amont sans les tourner

La date idéale pour commencer est donc le 1er janvier…


Résister à la petite voix de Mme Confort

Pendant la dernière semaine du mois de Décembre, je me suis vue faire semblant de ne pas avoir cette échéance. « Quand est-ce que tu passes au cours suivant ? » « Ah oui il faudrait que je fasse ce défi des 30 jours… ah oui je mettais dit que ce serait bien le 1er janvier… »

Le 1er janvier paraissait loin… plus il se rapprochait plus je me trouvais déjà les excuses. Les excuses de la découverte du défi… « tu es sérieuse ? , mais comment tu vas faire ?, quand est-ce que tu vas faire cela ?… » Je dois avouer que faire pencher la balance vers l’abandon de ce défi avait vraiment quelque chose de confortable, d’apaisant… C’était tellement plus simple, tellement plus facile…


Le coup de pouce du destin

Brise glace à l'aide d'un ballon

Au réveillon du 31 décembre, lors de notre soirée plage. Nous avons joué à une animation Brise-glace avec un ballon. Quelqu’un vous lance le ballon, lorsque vous le recevez, il faut lire à voix haute ce que vous voyez et vous devez répondre devant tout le monde à la question.

Il est 23H00 mon frère me lance le ballon. Je connais ce ballon, c’est moi qui l’ai créé pour un article, il y a plusieurs mois. Il y a 40 questions différentes sur ce ballon. Quand je l’ai reçu la question qui était face à moi était : « Ton prochain défi ? »…

Mon souffle et coupé, je ne dis rien. Mon frère me demande ce qu’il est écrit… Je ne vais pas mentir… Normalement, demain, je suis censée démarrer mon défi vidéo… sinon ce serait quoi mon prochain défi. Est-ce que cela ne serait pas encore plus triste de me dire que je n’ai pas de défi pour l’année 2020 ?

C’est comme ça que tout a basculé et que je me suis réellement lancée dans ce défi après l’avoir assumé devant tout le monde ! Ayant pris la vraie décision tardivement je n’ai pas pu créer de vidéos en avance.


Aujourd’hui 10 janvier 2020 :

Comme tout projet ou nouvelle habitude le premier jour a été difficile mais le deuxième était plus facile et cela s’est accentué de jour en jour jusqu’à aujourd’hui. Je remarque que le destin semble me faciliter la tâche comme des espaces temps qui se créent de manière inattendue pour que je puisse atteindre sereinement cet objectif. Ah oui j’ai oublié de vous dire… je n’ai toujours qu’une vidéo d’avance au max sur les 4 proposées par notre prof !

J’ai fait un bond énorme en 10 jours que ce soit en compétences ou en développement personnel.

Je suis au 1/3 de mon défi : Je ne pensais pas vous dire cela il y a 10 jours, mais je suis sereine. Parce qu’au final ce n’est pas le défi qui est difficile mais il me faisait peur !


Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager! Nous vous invitons sur notre chaîne You tube pour nous suivre dans ce défi et être alerté de la parution de nos nouvelles vidéos! A très vite en images!

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

7 Comments

  1. Bravo Emy pour la réalisation de ce beau défi ! Accroche toi !

    1. Merci Céline pour tes encouragements cela me va droit au coeur! ❤️
      Emy

  2. Wahou ! Super article !
    Ton histoire est hyper interessante !
    Et le défi que tu t’es lancé et de taille ! Mais tu vas y arriver c’est sûr ! Vu comme tu es partie 🙂

    1. Salut Caroline,
      Merci beaucoup, c’est clair c’est un sacré défi mais bon il faut se lancer quelquefois 😉
      Emy

  3. Bon courage pour votre Défi !
    Vous allez le relever haut la main !

  4. Moi je te dis tout simplement chapeau bas….👍 incroyable en fait tu ne dors plus qu’une heure par nuit…😉 c’est super ce que vous faites, allez courage, on attend de voir la suite…👏

    1. Bonjour Sev,
      Merci beaucoup 😉

Laisser un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.