Emy/ octobre 11, 2019/ Les Fêtes calendaires, Les Jeux de soirée

Le Killer, c’est un peu comme le loup Blanc. On en a tous déjà entendu parler mais concrètement rares sont ceux qui ont eu un jour l’opportunité d’y jouer. Pourquoi? Et bien, parce qu’il est difficile de trouver les sources d’informations adéquates où on peut trouver ce jeu prêt à l’emploi! A l’approche des fêtes d’Halloween, les Anim’aginables ont décidé de relever le défi de vous proposer un article sur le sujet pour que vous puissiez facilement proposer ce jeu à vos invités sans vous prendre la tête!

Le meilleur Killer pour une murder party inoubliable!

Principe de l’animation

On distribue à chaque participant un élément distinctif (bracelet ou sticker) et une mission qu’il devra accomplir auprès d’un autre joueur sans que ce dernier ne s’en rende compte. Cette mission que l’on appellera “mission de kill” est un mode opératoire pour éliminer du jeu un autre joueur. Le gagnant est celui qui a réalisé le plus de kill pendant la soirée!

Déroulement du jeu

Par exemple, on distribue à Jul’ la mission suivante: “Tu dois éliminer ta victime en lui offrant un verre de Mojito”. Ainsi, si Jul’ offre un verre de Mojito à Emy cette dernière est éliminée du jeu et Jul’ pourra lui chuchoter à l’oreille “Je t’ai eu!”. Le joueur éliminé transmet “sa mission de kill” à son assassin et retire son élément distinctif (sticker ou son bracelet) pour prévenir les autres joueurs qu’il est dorénavant hors jeu. L’assassin doit utiliser ensuite la “mission de kill” de sa victime pour poursuivre le jeu.

L’intérêt du jeu du Killer

Cette animation peut être réalisée comme fil rouge d’une soirée sur 2 à 3 heures. En effet, on joue à ce jeu à n’importe quel moment de la soirée; pendant l’apéritif, lors de discussions, pendant le repas ou pendant même un autre jeu. De plus, les missions de kill sont plus facilement réalisables si la victime a oublié le jeu et ne se doute de rien.

C’est également une animation discrète qui n’oblige pas tous les invités à participer. Les personnes qui ne se sentent pas à l’aise ne sont pas obligées de réaliser leur mission. Peut être que ces mêmes personnes donneront, sans le savoir, du fil à retordre aux joueurs qui essayeront de réaliser leur mission.

Préparation de l’animation et des missions

Les missions sont définies en avance et rédigées sur des petits morceaux de papier individuels. Veillez à ce que les missions soient réalisables par tous.

Lancement du Killer

Tout d’abord, l’animateur explique les règles du jeu. Il définit un temps donné pour l’animation (1 à 3 heures).

On remet, ensuite, à chaque participant un objet distinctif qui identifie le fait que ce dernier reste en jeu (n’a pas été éliminé). Cet objet peut être un Sticker à coller sur un vêtement ou un bracelet par exemple.

Les participants piochent alors un morceau de papier comportant leur “mission de kill”, la mission à réaliser pour éliminer leur prochaine victime. Attention cette mission doit rester secrète!

Les missions d’un Killer spécial Halloween

Dans de nombreux articles sur internet ou dans les jeux de sociétés classique du Killer on trouve bien souvent un grand nombre de missions qui n’ont rien à voir avec un meurtre en général. Ainsi, nous avons fait le choix de vous proposer des missions qui évoquent la mort ou des dangers pour rester un maximum dans la thématique du jeu.

  1. La sorcière: Faire boire à sa victime un verre d’un cocktail que vous aurez préparé vous même.
  2. Le vampire: Demander à votre victime de tendre son cou vers votre visage.
  3. Méduse grecque: Croiser le regard de votre victime au travers d’un miroir.
  4. Mort de rire: Raconter une blague et faire rire aux éclats votre victime (sourires non acceptés).
  5. L’étrangleur: Mettre au tour du cou de votre victime un objet (foulard, collier…etc).
  6. Le zombie: Demander et observer sa victime en train d’imiter la marche des zombies.
  7. Le pyromane: Demander à sa victime d’allumer quelque-chose pour vous (bougie, cigarette..etc).
  8. Mort de froid: Demander à sa victime de lui prêter son pull pour le reste de la soirée.
  9. Le loup garou: Inciter sa victime à imiter le hurlement d’un loup.
  10. Le voyeur: Demander à sa victime l’adresse de sa maman.
  11. Silence de mort: Isoler sa victime et rester ensemble en silence 10 secondes
  12. L’opportuniste: Attacher les chaussures de sa victime entre elles.
  13. Mort de peur: Faire peur à l’un des invités en le prenant par surprise.
  14. La sirène maléfique: Faire chercher et écouter le chant des sirènes à sa victime
  15. Le croque-mort: Faire allonger sa victime (sur son lit de mort)
  16. Mort de faim: Inciter votre victime à manger dans votre assiette une de vos préparations originales.

Nos astuces Les Anim’aginables

Créer des visuels sympathiques pour les cartes de mission à piocher.

Durant la soirée, annoncez à plusieurs reprises, les meilleurs tueurs (ceux qui sont en tête dans le jeu) pour ajouter un peu de piment et faire monter la pression au sein des assassins.

Si vous avez beaucoup plus de missions que de participants n’hésitez pas à en distribuer 2 ou 3 par personne. Cette variante permet aux participants de choisir les missions qui les inspirent le plus et éviter d’être éliminé du jeu trop rapidement.

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à cliquez sur le bouton “j’aime” ci dessous ou à partager l’article. N’hésitez pas à ajouter dans les commentaires vos propres idées de “mission de kill”.

Partager l'article
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage

  1. Bonjour Emy,

    Merci pour cet article. Vous m’avez fait découvrir un jeu:)

    C’est une bonne idée de jeu original selon moi.

    A bientôt,
    Julien
    https://vos-objectifs-ma-priorite.fr/

    1. Bonjour Julien,

      Ravie que ces idées vous plaisent! Il faudra essayer dans ce cas 🙂

      Emy

Par ici : Laissez un commentaire!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser HTML les balises HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.