Emy/ juillet 6, 2020/ Le coin des animateurs, Les Mariages

20 erreurs à éviter quand on crée un montage photo

Vous allez bientôt créer votre premier montage photo ou vous trouvez que vos anciennes réalisations manquent d’émotions et de dynamisme ? Vous ne connaissez peut-être pas les 20 erreurs à ne pas commettre lorsque l’on prépare ce type d’animation ! Nous partageons avec vous nos astuces pour réussir facilement un montage vidéo et surprendre votre entourage.

1. Faire un montage photo trop long

Un montage photo ne doit pas être trop long notamment s’il ne contient pas de vidéo. Gardez à l’esprit que lorsque l’on fait ce type d’animation, vos invités restent bien souvent statiques sur une chaise ou parfois même debout. Il peut être très difficile pour certaines personnes âgées de rester debout sans bouger pendant 15 minutes.

Au bout de dix minutes, les études montrent que l’attention des spectateurs diminue fortement. Nous vous conseillons donc fortement de ne pas dépasser cette durée pour vos montages photos.

2. Passer les photos trop lentement ou trop rapidement

Vous allez préparer votre montage photo, à force de travailler sur cette animation, vous allez connaitre les images par cœur. Ce ne sera pas le cas pour vos invités au premier visionnage. Attention donc à ne pas paramétrer un défilement trop rapide des photos.

A l’inverse, 5 secondes, cela peut paraître court dans la vie de tous les jours pourtant faire défiler les photos à cette fréquence peut diminuer fortement le dynamisme de votre montage. Pourtant, c’est la fréquence bien souvent paramétrée par défaut dans les logiciels de montage.

Personnellement, nous utilisons régulièrement une fréquence de défilement de 3 secondes entre chaque photo pour trouver un bon équilibre entre dynamisme et facilité de visionnage pour les spectateurs.

3. Mettre des animations trop longues ou trop variées entre les photos

L’objectif d’un montage vidéo n’est pas de montrer aux spectateurs votre niveau de maîtrise du logiciel. Comme nous le verrons dans les points suivants, l’objectif est de susciter de l’émotion et pour cela il faut amener vos spectateurs dans un rythme particulier.

Essayer d’uniformiser au maximum les animations de transition entre les photos sinon les invités seront plus attirés par le mouvement de l’animation que par la photo en elle-même et l’émotion de cet instant capturé.

La transition la plus simple est parfois la meilleure, nous vous conseillons de prévoir un simple fondu entre vos images.

4. Mettre plusieurs fois la même photo

Un basic ! Si vous saviez le nombre de montages photos que nous avons pu voir avec des doublons ou parfois même voir jusqu’à 3 fois la même photo à plusieurs moments du montage! Vous pouvez facilement perdre vos invités si vous commettez cette erreur. Les invités sont curieux de découvrir une nouvelle image à chaque fois, ils pourraient être déçus de revoir en peu de temps un même cliché.

Pourtant rien de plus facile pour éviter cet écueil, numérotez vos photos par date. A la fin de votre sélection de photos, vous pourrez facilement repérer les doublons en triant par date toutes vos images !

5. Oublier de retirer les photos avec les ex

Restez vigilants aux personnes présentes sur les images y compris dans le fond de la photo ! On évite les images avec les ex-petit(e)s-ami(e)s même si on ne les voit pas en premier plan.

Le diable se cache dans les détails… Si c’est possible, vous pourrez recadrer la photo pour éviter tout malaise.

6. Mettre beaucoup de photos en mode portrait

Vous remarquerez rapidement que le mode de diffusion 16:9 sur une télévision, un écran ou encore une tablette a un inconvénient majeur… il n’est pas fait pour projeter des photos verticales ou dites en mode portrait. Vous ne pourrez pas aller plus loin que la hauteur de l’image laissant deux grandes bandes noires de part et d’autre de l’écran lors de sa diffusion.

Cela demande au spectateur de se concentrer davantage sur le centre de l’image et cela diminue son immersion dans l’animation. Privilégiez donc les photos en mode paysage (à l’horizontale)

7. Ajouter des photos en noir et blanc

Par le même processus que l’orientation de l’image, une photo en noir et blanc diminue aussi le côté immersif de l’animation.

Lorsque nous regardons une photo en noir et blanc au milieu de photos en couleur, on l’associe plus à un cliché artistique et il nous faut plus de temps pour capter l’émotion du moment. Dans le cadre d’un défilement rapide d’images, nous vous conseillons d’utiliser des photos en couleurs qui nous permettent de revivre plus rapidement le moment concerné.

8. Mettre des photos compromettantes

Vous allez peut-être diffuser le montage devant les enfants, les parents, les grands parents parfois même des collègues. Attention au choix des images à diffuser. Il ne faudrait pas que cette animation tourne au vinaigre en créant un malaise à la vue de certains souvenirs de soirée trop arrosées par exemple. Si vous souhaitez faire des clins d’œil à ces moments très particuliers, il faudra le faire très subtilement !

9. Ne pas équilibrer les personnes présentes sur le montage

L’une des difficultés les plus importantes lorsque l’on crée un montage est de l’équilibrer.

Si vous préparez un montage pour deux personnes par exemple, n’hésitez pas à compter les images pour chacune d’entre elle. Cela ne peut pas être du 80/20 car ça se voit rapidement au fil de l’animation même avec un grand nombre d’images.

L’idéal est de trouver au moins une photo avec chaque invité pour qu’ils fassent partie intégrante de l’animation. Mais ce n’est pas toujours facile, cela demande plus de temps et de connaître également la liste exacte des invités bien avant l’événement.

10. Choisir des photos où les personnes posent et ne sont pas naturelles

Lorsque nous feuilletons nos albums, nous y retrouvons énormément de photos où on pose derrière un gâteau d’anniversaire ou devant un joli paysage mais ce n’est pas devant ce type de photos que l’on s’attarde et que l’on aime regarder en règle générale.

Les photos qui suscitent le plus d’émotions sont les clichés captés sans préparation, plus naturels, figeant eux même une émotion, un moment précis. C’est dans ces photos que vous trouverez l’âme et la personnalité de vos proches qui susciteront l’émotion de l’animation.

11. Oublier de recadrer les photos

Pour faciliter l’immersion dans votre animation pensez à recadrer vos images par rapport à la fenêtre de visualisation. Il n’y a aucun intérêt à conserver les bords blancs par exemple d’une photographie si cette dernière prend tout l’écran.

12. Mettre des photos floues

Ne gâchez pas votre animation avec des photos floues. De la même façon, toutes les photos qui ne sont pas nettes sont à bannir même si c’est la seule photo avec l’oncle Michel ou la tante Marguerite !

13. Choisir des musiques qui ne sont connues ou aimées que par vous-même

Pas de montage photo sans fond musical. Nous vous conseillons de choisir des musiques qui sont connues par la plupart des personnes (au minimum par le ou les destinataires) et en lien avec l’émotion que vous voulez susciter.

Nos recommandations pour un max d’émotions :

  • Snow Patrol – Chasing Cars
  • Ed Sheeran – Photograph ou Perfect
  • Coldplay – The Scientist ou Fix You
  • Emeli Sandé – Read All about it
  • John Legend – All of me
  • Birdy – Skinny Love
  • Pink – What about us

14. Mettre des morceaux de musique trop longs

Plusieurs possibilités ici, vous pouvez utiliser toute le durée d’un titre musical ou seulement une partie.

Nous vous conseillons d’utiliser plusieurs titres différents d’une minute environ. Pour varier les émotions et ainsi maintenir l’attention des invités.

La fin de votre montage doit être le point culminant émotionnellement. Pour y arriver, choisissez de terminer par le titre le plus émouvant de votre playlist et n’hésitez pas à diffuser un morceau plus longtemps (au moins 2 minutes) pour conduire les invités dans l’émotion que vous voulez leur transmettre.

15. Couper un titre sauvagement pour passer au suivant

Pour passez tranquillement d’un titre à un autre, il faut éviter les coupures brutales pour ne pas perturber l’ambiance de l’animation. Prenez le temps d’insérer des fondus à l’approche et à la fin de chaque titre. C’est rapide à faire avec de nombreux logiciels de montage mais cela reste indispensable.

16. Ne pas utiliser des versions lyrics des titres musicaux

Lorsque vous choisirez vos titres musicaux évitez de prendre les versions commercialisées avec les clips vidéo. Optez plutôt pour les versions appelées lyrics où vous n’aurez que la partie musicale dépourvue des effets en lien avec le clip promotionnel.

17. Oublier que le montage doit susciter de l’émotion

Pourquoi souhaitez-vous faire un montage vidéo ? Pour faire plaisir à quelqu’un, lui offrir une marque d’attention personnalisée, susciter chez elle de l’émotion… Oui l’émotion doit être au cœur de votre animation. N’hésitez pas à jouer avec ces dernières en alternant les rires avec les moments plus émouvants… Si vous pouvez sentir ces émotions en préparant le montage c’est que vous êtes sur la bonne voie !

N’oubliez pas les codes universels pour l’émotion : les moments de complicités, les photos de jeunes enfants, les bêtises, les tenues ou coiffures amusantes… etc.

18. Se mettre trop en avant dans le montage

Normalement arrivés à ce point, vous allez commencé à être vraiment fier de votre montage et du travail accompli car… oui cela vous a pris un peu de temps…

N’oubliez pas que vous ne faites pas cela pour vous. Ce n’est pas nécessaire de signer votre montage à la fin de ce dernier et d’en faire des tonnes. Vous n’êtes pas censés être au centre de l’attention ce jour-là.  Restez humble…

19. Ne pas enregistrer régulièrement son montage

Vous avancez bien dans votre montage, vous êtes totalement pris dans cette conception et vous négligez l’enregistrement et là une panne d’électricité ou un bug informatique ! Vous avez perdu un temps précieux et vous devez maintenant recommencer ce que vous aviez déjà finalisé. Une erreur que l’on a tous fait et que vous ne ferez certainement qu’une seule fois… Enfin, on vous le souhaite !

20. Ne pas tester son montage photo avant de le diffuser

Une fois avoir enregistré votre montage, n’oubliez pas de le tester immédiatement. Il serait dommage de s’apercevoir le jour J que vous vous être trompé dans le format et que vous allez diffuser un montage de la taille d’un timbre-poste… C’est du vécu…

D’une manière générale, mettez-y votre cœur ! Si vous n’en avez pas véritablement l’envie, laissez faire quelqu’un d’autre.

➡️ Rendez-vous dans notre catégorie “Mariagepour découvrir d’autres idées de jeux et d’animations pour votre mariage comme les alternatives à la jarretière ou le jeu des points communs!

 Nous espérons que vous avez aimé cet article, si c’est la cas n’hésitez pas à cliquer sur le bouton « j’aime » ci-dessous et à le partager.

Partager l'article
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Partages

2 Comments

  1. Certaines règles paraissent évidentes mais sont parfois oubliées par les internautes.
    Il est donc bon de les rappeler. L’article est pertinent et les recommandations musicales sont de bons goût 😉

    Cordialement,
    Jacques A – jeune blogueur et créateur de blog-excellence.com

    1. Merci Jacques pour ton feedback 😊

      Emy et Jul’

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
*
*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.